Municipalité de Saint-Calixte

Que
recherchez-vous ?

Rechercher
Rechercher Alertes citoyennes

Histoire de Saint-Calixte

Au tout début, le territoire de Saint-Calixte fut colonisé par des Irlandais, et portait le nom de Canton de Kilkenny...

L'histoire de Saint-Calixte s'est développée parallèlement à son économie agro-forestière et récréotouristique. Au cours du XXe siècle, l'attrait pour la villégiature y a permis une diversification de l'activité économique. Le territoire de Saint-Calixte est issu du démembrement d'une partie de la paroisse de Saint-Lin. Le nom de Saint-Calixte provient, tout comme celui de sa paroisse mère, du nom d'un ancien pape qui présida aux destinées de l'Église de 217 à 222. Cette paroisse compte une mission dès 1851.

Cependant, ce n'est qu'en 1880 qu'a lieu son érection canonique. Au niveau municipal, ce territoire fait d'abord partie de Saint-Lin de 1845 à 1847. En 1855, la municipalité du Canton de Kilkenny est créée. Proclamé en 1832, le nom de ce canton provient d'une ville et d'un comté d'Irlande, dans la province de Leinster.

Le comté de Montcalm avait par ailleurs porté précédemment le nom de Leinster de 1791 à 1854. En fait, les premiers Calixtiens étaient d'origine irlandaise. Voilà une explication probable à cette toponymie. Ce n'est qu'en 1954 que la municipalité adopte le nom de Saint-Calixte.

Pour en savoir davantage : Histoire de Saint-Calixte - MRC de Montcalm

Source : Archives municipales de Saint-Calixte
  • Les armoiries

    La devise de la municipalité est tirée du psaume 24, verset 14. Ancien texte (Vulgate) :
    Firmamentum est Dominus timentibus eum 
    Dieu est un appui à ceux qui le craignent

    L'écu de Saint-Calixte se blasonne ainsi :
    D'argent à la croix de gueules chargée de 5 calices d'or

  • L'église


    Église de Saint-Calixte, vers 1890.
    Source: © Musée McCord

    Conçue par l'architecte Adolphe Lévesque, l'église en pierre dont l'intérieur est de style gothique fut inaugurée en 1885. Le premier curé de Saint-Calixte a été Louis-Joseph-Isaac Martel, de 1853 à 1855, précédé de Jean-Romuald Paré, missionnaire, de 1851 à 1853. Raymond Gravel, connu pour son engagement auprès des policiers et des pompiers, a été prêtre-curé à Saint-Calixte de 1994 à 1997.

    Source : Wikipédia





Inscrivez-vous
au portail citoyen pour
recevoir des alertes

S'inscrire
Retour